28.8 Kilorap: Ça tape trop pour les faux (1998) (MàJ 13/02/14)

5 Janvier 2012 / par

Les posts 28.8 Kilorap visent à réhabiliter les groupes qui ont marqué l’histoire du rap québécois, avant qu’il n’existe une structure compétente pour immortaliser leur contribution au patrimoine musical québécois. Avant Mediafire, les sites russes de piratage de rap en français, les sections «urbaines» des disquaires, HHQC, Hip Hop franco (et, dans une certaine mesure, 10kilos.US), le seul endroit où la scène bouillonnante du rap montréalais pouvait s’exposer, c’était la radio. Les émissions s’enregistraient, s’échangeaient et étaient distribuées par les fans, qui chérissaient leur cassette parfois autant que les systèmes qui les faisaient jouer.

****************

C’est avec plaisir qu’on vous présente aujourd’hui la version numérisée de la mythique cassette «Ça tape trop pour les faux». Sortie en 1998, cette compilation produite par FANG et Malick «Sage Wondah» Touré a un statut mythique dans l’histoire du rap québécois puisqu’elle donnait, à l’époque, une rare plateforme «officielle» à nombre d’artistes qui rêvaient tous à prendre d’assaut l’industrie musicale québécoise. À preuve, de tous les artistes qui ont participé à l’effort, seul Don Camillo était sous étiquette  par le biais de Royal Hill (et encore là, on parle l’obscure «Dean Prod»). On l’a vu, ça ne s’est pas passé exactement comme ça. Mais on retrouve encore à travers ces neuf morceaux un optimisme, une faim, un désir de défoncer des portes et de faire des choses, par tous les moyens. C’est cette énergie qui en fait un document unique.

Vous trouverez donc sur cette compilation des morceaux originaux, rares, jamais rendu disponibles en numérique avant aujourd’hui. Partagez, sauvegardez, remémorez. Idéalement en full suit en ratine Ecko. Puff d’hydro et Colt 45 si vous êtes encore capable.

Merci à Gabbo pour la logistique et l’inspiration. Merci à Jeanbart de ne pas avoir jeté la cassette et de nous l’avoir prêtée. Merci à Jules SuperSeize pour la numérisation et le polissage audiophonique. Merci aux artistes qui ne nous poursuivront pas.

DWNLD: Artistes variés – Ça tape trop pour les faux (1998) (re-up numérique)

 

10 Commentaires

  1. Jeanbart says:

    T’as oublié “merci à Jeanbart d’avoir prêté la cassette à Gabbo” ;)

  2. crazyDEUX says:

    merci !

  3. julien33 says:

    c’est pas ma cassette qu’on a rippé ??? haha peu importe, c’est bon d’entendre cela !! Où est Malik Touré ??

  4. Guindon says:

    Merci 10kilos.us
    C’est trop magique.

  5. legros says:

    MERCI BEAUCOUP

  6. aesk47 says:

    Pas mal weird, ça fait trois jours que j’essayais de me rappeler le nom de Royal Hill… et vous m’arrivez avec ça. Merci, je vais arrêter de me creuser la tête pour rien!

  7. sagewondah says:

    yé icitte!
    Vous avez Oubliez de tagger Dj Twitch! ADDA PRODUCTIONS HAHAHA!

    ps. Si les gars sont Ready moi j’serai partant pour un autre Ca tape Trop pour les faux avec RDPizeurs, Blok B, Rainmen, Drama, Imposs, Atach Tatuq (pas split up), AlaClair, Williesdabomb, I-Blast, Karma, pis une couple d’autres…

  8. Koriass says:

    Wow. J’ai les tracks de Hoparleurs et de South Squad sur cassette, mais les autres m’ont rappelé de beaux souvenirs. Ravette man! Props pour ce post

  9. Égypto aka Toutankarton says:

    Wooooo! Ça fait vraiment drôle de réentendre ça… je r’connais à peine ma propre voix… mais j’me rappelle nettement du vibe de cette première session de studio à vie…FOU! ha! ha! Shout out à Khyro pour le sick concept/refrain scato-spatio-intellectuel!!! Un gros prop au p’tit frère Touré aka Sage Wondah aka les couilles de béton qu’il a eu de concrétiser ce fou projet… Art Déli / Delinquent Artists is in da house yAOOO! Gros props à tous les artistes de cette cassette mythique. Malick, chus down pour un autre “Ça tape trop…”, quand tu veux, en autant que ça sorte seulement sur cassette.

  10. frank-av-alone says:

    le tape original dans l’enregistreure home alone avec l’option ralenti c’est south&G-Squad feat mini-vanili

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*