Achète l’album de Drake et obtient celui de Maybe Watson gratuitement (tlchrgmnt)

24 Septembre 2013 / par

Je vais pas mentir, j’ai eu un peur quand j’ai compris que DREAK était plus qu’un clin d’oeil d’avatar, une joke Facebook. J’avais encore en tête l’hommage sincère, mais assez maladroit, à Michael Jackson par une moitié d’Omnikrom. Mais étant aussi fan du MC de Ville St-Laurent que de celui de Toronto, j’avais quand même ce picotement typique de quand j’ai hâte.

Il n’aurait pas pu mieux afficher ses couleurs qu’en ouvrant avec la Miamivicesque «Malibu», qui exploite les même teintes que «Hold On, We’re Going Home». Shauntel clotûre d’ailleurs dans la même fibre, ramenant à cette époque malaisante du début des années 90 où disco-funk et rap se sniffaient sous la queue (comme les chiens, là, pas les humains).

Entre les deux tranches de fromage, «Chaude Bougie» et «Ville-Émard» auraient pu figurer sans détonner sur 4,99$ ou sur l’album de Wats. «Shorty», qui reprend un peu le narratif de «Jimmy» de Booba, mais en remplaçant le gangster africain par ces jeunes filles qui tombent dans la sauce à mongole est sans doute ma chanson préférée.  C’est sweet, original et tout le monde reconnaîtra au moins une personne avec ça.

PS: Pas besoin de l’acheter pour vrai: l’argent va directement dans les poches de Birdman de toutes façons.

TAGS

                  

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*