ALAIZ REPORT : GREEN-HYPNOTIC + KAYTRADAMUS

5 Juin 2012 / par

 

Les gars push constamment du nouveau produit de qualité et je me disais bien qu’il fallait que je regroupe toutes leurs nouveautés dans le même emballage cadeau. Cette fois-ci, on retrouve les nouveaux singles de Green Hypnotic et Kaytra. Pour le premier énoncé, c’est sa renaissance avec ce titre. Il avait, lors de son dernier vidéo, présenté la mort de son personnage pour ainsi le faire ressuciter.

Une fois, j’ai débarqué dans leur studio à Laval avec des pitas, du poulet, des 2 litres de sprites et une belle grosse bouteille de sirop. Depuis, je crois que la bouteille de sirop et les 2 litres sont restés dans les habitudes de la connexion lavalloise. Les odeurs de sirop se font sentir dès les premières secondes du nouveau heater produced par High-Klassified, un des meilleurs beats que j’ai entendu HK drop. Très hâte de voir le projet de Green, ce truc me rend très hyped.

 

Ainsi que Kaytradamus qui est on a roll, ce gars m’impressionne toujours dans sa versatilité et à quel point il peut généré un son qui est bien propre à lui. Kaytra a touché aux sentier du trap musique pour ce premier single off Kaytra Thomas, qui sera sorti en juillet. Le gars joue à Osheaga cette été aussi donc si vous avez votre billet et vous avez jamais eu la grâce d’assisté à un de ses sets, vous savez quoi faire. IT’S A KAYTRA TAKE OVER

 

TAGS

            

Un Commentaire

  1. Guindon says:

    J’aime beaucoup les Alaiz et Kaytradamus et tout ça, mais je ne suis pas down avec l’usage négligent de l’alphabet cyrillique!

    Ce qu’ils ont pris pour faire les “I”, c’est un “F”.
    Ce qu’ils ont pris pour faire les “A”, c’est un “D”.
    Ce qu’ils ont pris pour faire les “F”, c’est un “G”.

    Bref, pour moi qui essaie de parler les deux alphabets, c’est très trouble.

    Ne me mélangez pas davantage SVP.

    (Par contre, pour la musique, c’est impeccable. Bravo!)

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*