Anthony Bills a un traphouse plein de Rob Ford (clip)

7 Novembre 2013 / par

Le rap prouve encore une fois sa supériorité dans la récupération et la meme-ification. Ça aura pris moins d’une semaine pour qu’un premier opportuniste saute sur l’occasion de casher quelques views youtube. Le track est pas si pire… le refrain plus que les couplets, l’intégration du maire est pas super bien faite non plus, mais il faut bien commencer quelque part. Et j’aime bien que «Rob Ford» ait détrôné «Miley Cyrus» et «Anna Montana» comme slang pour la cocopuff. Le Canada anglais a pas souvent d’impact sur la culture, mais quand ils s’y mettent ils font ça gros.

 

TAGS

         

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*