Avec Down on my luck, le rappeur Vic Mensa célèbre l’héritage house de Chicago (clip)

12 Mai 2014 / par

Avec Down on my luck, le jeune rappeur de Chicago fait une liaison réussie entre l’héritage house de la ville et sa scène rap contemporaine. Je suis ouvertement un supporteur de la de réhabilitation de l’histoire des musiques américaines de clubs par la jeune génération d’artistes. Je comprends l’énorme attrait pour un rappeur de voir une partie de son catalogue repris par la scène EDM, mais avant de piocher dans le brostep ou les inepties Dim Mak/Fool’s Gold, il y a une riche histoire vernaculaire dont ils peuvent s’inspirer. D’ailleurs, je trouve cette chanson beaucoup plus réussie que son «freestyle» sur le morceau de Disclosure, preuve qu’il ne fait pas importer ce qui se produit dans sa cour.

Sortie officielle le 6 juillet, mais on ne sait pas trop si c’est la chanson, un album… ?!

PS: Chapeau à House of Cards d’avoir installé à jamais la nomenclature pour illustrer les SMS dans les contenus audio-visuels. Bien content qu’on n’ait plus jamais à montrer de gros plans d’écrans de cellulaire.

PSS: Je ne peux m’empêcher de penser à ce classique du «clip de club»/chanson incroyable. Les Anglais inventent, le reste du monde comprennent 10 ans après :

S/O Martin C. Pariseau

TAGS

         

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*