BAY BIZZ: THIZZ IN PEACE, MAC DRE.

1 Novembre 2012 / par

THIZZ IN PEACE:

Andre “Mac Dre” Louis Hicks
aka:
Thizzelle Washington
Furly
Muhammad Al Boo Boo
Pill Clinton
Andre Macassi
Ronald Dregan
Andre McEnroe

(5 juillet 1970 – 1 novembre 2004)

THIZZ:
Le Thizz ou MDMA (pour 3,4-méthylène-dioxy-N-méthylamphétamine) est une amphétamine. C’est un stimulant du système nerveux central qui possède des caractéristiques psychotropes. Il est classé comme stupéfiant. Fortement utilisé chez les jeunes du Bay Area des Étas-Unis d’Amerique en association avec le mouvement “Hyphy”.

Andre Louis Hicks est né à Oakland le 5 Juillet 1970 et deménage à Vallejo à un jeune âge. À 18 ans, Hicks commence à travailler pour le California Conservation Corps, une agence gouvernementale qui emploie et aide les kids à obtenir leur diplôme d’études secondaires. Après 4 mois, il se fait crisser dehors pour possession de Purple et de Thizz. C’est à ce moment qu’il écrit sa première track: “Not My Job».

Avec Oakland, une des capitales au plus haut taux d’homicide aux US, et sa ville avoisinante, Vallejo, en banqueroute totale, l’enfance de Mac Dre a été noyée dans le va-et-vient de l’épidemie de crack. Il sera disciple du “Crest Side” un des quartiers les plus durs de Vallejo, et membre d’un de ses gangs les plus réputés, le “Romper Room Gang”, spécialisé dans les vols à main armée, qui aideront largement à financer sa carrière.

Sa premiere chanson: “Too Hard For the Fucking Radio” fut un success underground instantané, et les cassettes se sont dupliquées dès sa sortie.

Comme on peut voir dans l’episode Romper Room Gang de American Gangster, les braquages de son crew ont commencé à vraiment énerver les policiers, dont un en particulier, le Detective McGraw, du Vallejo Police Department.
Après qu’une tentative de pièger des amis de Dre échoue, le VDP réussi finalement à trouver des preuves contre eux grace à un informateur. En réparti, Mac Dre lance une flèche vers McGraw avec le 106 KMEL hit: “Punk Police”

Le VPD trouve enfin un moyen d’accuser Mac Dre directement en prouvant que les vols de J-Diggs et Kilo Curt ont financé les séssions d’enregistrement de Mac Drizzle. Les inspecteurs lui offrent un deal: snitch tes boys, ou fait face à 5 ans de prison.

Durant ses années à l’ombre, Dre enregistre les albums “Young Black Brotha” et “Back ‘N Da Hood”. Sa loyauté a fait grandir sa street cred, faisant exploser ses ventes.

Dès qu’il sort de prison, il consacre sa carrière à promouvoir un mode de vie plus positif, soi-disant une vie de party et chilling infini et la consommation exagérée de pillules d’extacy, qu’il rebaptise “Thizz pills”. Le mouvement Hyphy est née.

Après 15 albums solo, 10 albums collaboratifs et de multiples compilations, mixtapes et autres, il se fait assassiner sur une autoroute de Kansas City par la clique d’un rappeur jaloux du nom de Fat Tone. Après s’être vanté un peu trop fort du meurtre de Dre, Fat Tone se retrouve lui-même troué de balles.
C’est ça qui arrive quand tu fuck avec le Cutthroat Commitee….

Mac Dre aura inspiré des legions de fans et aura collaboré avec tout les artistes les plus actifs de la scene du Bay Area. Définitivement une icône incontournable du Hip Hop.

THIZZ IN PEACE MAC DRE!!!

TAGS

            

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*