Chief Keef en 5, par l’illustre Tommy Kruise (CIAOBYE2k14)

2 Janvier 2015 / par

1) Au numéro 1 nous retrouvons la merveilleuse ” Fool Ya “. Définitivement une des premières tracks de l’évolution de Chief Keef dans de nouveaux flows de Chief Keef qui cherche à créer son nouveau langage codé à mon avis. Du beat jusqu’à son flow agressif, ce fut mon plus grand track de Chief Keef de l’année et j’ai pu l’entendre partout dans les USA.

YouTube Preview Image

2)  Second, la très controversée Faneto. En plus le joint est produced par lui-même. Donc, Keef s’est presque fait voler sa chaîne au New Jersey et a fait une track pour dire qu’il irait faire exploser l’état entier de Jersey. Tous les gangs de Jersey ont dû faire des vidéos 200-deep de patnais qui veulent la peau de Keith Cozart.

YouTube Preview Image

3)  Fuck Rehab en troisième. Fuck Rehab feature en plus le décédé rappeur de Chicago Blood Money qui était un peu le grand cousin de toute la scène. Quand je relapse c’est définitivement mon go-to song. 
Le clip vaut vraiment la peine aussi.

4) Celle qui est le plus catchy de l’année, Keef en avait de besoin thanks to Young Chop. J’aurais pu la mettre en premier mais je vois Chief Keef d’une manière différente. Pouvoir bump ce track dans les montagnes éloignés à L.A. = un de mes plus gros highlights de l’année.

YouTube Preview Image

5) Numéro 5 : Une track avec un Keef vraiment à l’aise. How it go. C’est pas mal la raison pourquoi j’ai toujours trouvé que Keef était un artiste différent. Steel Drums, Heavy auto-tune, lyrics complètement all over the place.

YouTube Preview Image

Mentions très honorables : Either Way, Pull Up, Hundreds, War, Earned It, Saved Me, Shooters.

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*