Ciné(mini)massacre: La série H∆SHTAG$, par Red Bull Music Academy

11 Février 2013 / par

On l’a écrit souvent ici, Red Bull, particulièrement son académie musicale, grâce à une stratégie marketing souple et efficace, a rendu sa mixture d’eau, d’extraits de baies sud-américaines et de sucre raffiné indissociable des domaines les plus prisés et important de sa clientèle cible, qui se trouve aussi à être la part de marché la plus payante/la plus sollicitée.

La série H∆SHTAG$, qui s’intéresse à la musique «d’internet» en est un autre exemple réussi. Bémol: en 2013, trouvez-moi quelqu’un qui fait de la musique et qui n’utilise pas internet, rendant tout à coup l’étiquette «internet based music» un peu confuse. C’est d’ailleurs un reproche, le seul, qu’on pourrait leur faire, c’est d’avoir attaqué leur deux premiers épisodes sous l’angle du «genre»/étiquette musicale, une tactique qui entraîne inévitablement son lot de complications et de désaveu de la part des artistes et observateurs. En même temps, je comprends leur concept de #hashtag pis toutes…

Heureusement, les entrevues s’en éloignent assez rapidement, donnant un point de vue unique sur la vie de certains des individus au coeur des nouvelles tendances de création et de pratiques musicales.

Bref, de la très belle ouvrage par des gens avec des moyens et une pertinence. On est un peu jaloux, mais au moins quelqu’un, quelque part est sur le dossier d’archiver ses micro-phénomènes qui, on l’espère, ne disparaîtront pas au prochain «refresh» de page.

PS: Le premier sur le #ALTRnB ou, je préfère, #PBRnB. Les autres sortiront tous les mercredis.

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*