Clip Ckoi: Dj SpinKing avec French Montana et Jeremih – Body Operator

16 Avril 2013 / par

Historiquement, les tentatives d’alliances entre les monde de l’électro (je parle de la très grande famille du 4/4 ici, pas d’utiliser des samples de synthétiseurs au lieu de piano ou violon) et du rap ont été catastrophiques. Les artistes qui ont osé s’y lancer (Black Eyed Peas, Flo-Rida, genre) se sont concentrés dans les sphères les plus fromagées de la musique de gros bras, ce qui n’a résolument pas contribuer à donner une chance aux coureurs.

Pourtant.

Inutile de rappeler qu’avant que la house ne soit européanisée/bleachée, puis ré-importée aux États-Unis par des Français et des Suédois, Chicago (ville d’origine de Jeremih, d’ailleurs) en était le centre, avec sa population noire qui y jouait un rôle prédominant. Tous les producteurs/rappeurs de la riche histoire de Détroit n’ont pas pu ne pas être influencés par leurs aînés qui inventaient le techno dans des écoles abandonnées.

Même chose en Afrique, où le 4/4 est un vaisseau estimé pour livrer sa vision du monde, et qu’aucun ne qualifierait de musique bâtardisée.

Je ne connais pas ce SpinKing depuis longtemps, mais il semble porter l’étiquette du «Hip House». Pour l’instant, Body Operator me semble être sa plus grande réussite, misant sur une ligne rythmique assez homogène et une syncope régulière de snares (plutôt qu’une pluie de clavier et des des dents de scie sans fin). La ligne de sirène dutch est un peu gossante. Et le contenu reste assez peu édifiant, comme si on ne pouvait parler que de prendre des shots lorsqu’on utilise un beat un tant soit peu électro. La rue St-Laurent risque également de me la faire détester d’ici à la fin de l’été.

Ça me semble toutefois être un début de base de ce qui pourrait une excellente avenue d’exploration: une house plus afro-américaine, sur laquelle on viendrait poser des voix empruntées au grand registre du rap.

Vous l’aurez lu ici en premier.

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*