Clip Farceur: Roach Gigz – Vertigo

20 Juin 2013 / par

Un mythe persistant dans l’histoire du rap veut que New York (et le Nord-Centre… Chicago, Philly, Minnesota, etc.) ait le monopole des rappeurs techniques. Le Sud et l’Ouest, avec les flows détendus, les thèmes hédonistes et l’attitude paresseuse n’auraient pas de compétition à offrir aux as du multi-syllabes et de la diction de l’Est.

C’est bien sûr archi-faux, et Roach livre un contre-exemple efficace avec Vertigo. Essayons d’oublier un instant l’IMMENSE groove du beat (ok, on va en parler quand même: MUSIQUE DE GROSSES FESSES D’HIPPOPOTAMES. WOW): sans refrain, sans niaisage, sans cachette, le rappeur mord chaque barre de ces 3minutes26. Sa façon de dire «Life ain’t fair/I learned it too quick» à 2min14 tue tout. Et la conclusion (vous devriez avancer au moins jusque-là avant de fermer la fenêtre) est à jeter par terre.

Vertigineux, en effet.

Via Prefix

 

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*