Colonel doit mourir, mais idéalement pas avant qu’on en découvre plus sur lui (clip)

19 Février 2015 / par
YouTube Preview Image

 

Colonel libéré enfin/Enfermé un an/Aujourd’hui j’ai faim

 

Un peu d’enquête et de croisements de données confirme qu’il a disparu d’internet pour une période de onze mois et qu’il est réapparu sur Facebook à la fin janvier. La théorie de la prison semble donc plausible. Et ça concorde avec de nouveaux morceaux, «Colo doit die» et «Pocahuntas», sur le soundcloud de «DJ Dentpourri», le vecteur à travers lequel ses prophéties sont révélées au monde.

Mais à qui exactement a-t-on affaire?

Comme le pseudonyme de son «DJ», les vidéos watermarké du logiciel de montage et les magnifiques visuels d’accompagnement (s/0 Gab Mo) laissent planer un doute sur la nature du Colonel. Surtout quand un survol rapide de ses interactions pré-incarcération montre un cercle d’amis pour le moins intéressant: Brounchies Babies, Tommy Kruise, Tron Jeremy. Est-ce un projet collectif dont Colonel est la face publique? Mène-t-il sa barque tout seul, et le groupe s’est pris d’affection pour sa démarche ? Navigue-t-on sur la surface du premier degré ou est-ce que l’embarcation est aussi un sous-marin capable d’explorer les eaux profondes du deuxième et troisième degré?

On nous promet que les détails de l’entreprise suivront éventuellement, et qu’en attendant, il importe surtout de se concentrer sur la musique, peu importe en soit ses intentions. Et elle a assurément un potentiel.

PS: Quel est le film utilisé dans le clip ci-haut? Ça a l’air très next level.

via MVC

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*