Disparues, les «Session Microfilm» sont de retour sur internet (et pour de bon)

29 Janvier 2015 / par

Session Microfilm est un de ces projets proto-10kilos qui en portait l’esprit, mais pas encore le nom.

L’idée était arrivée du groupe Pif Paf Hangover et de St-Saoul, tous des natifs de St-Jérôme. Je n’ai pas passé beaucoup de temps sur la Rive-Nord, mais je n’ai pas trop de misère à croire que chiller dans un abribus y soit une activité habituelle et assez bien vue. Dans une de leurs session à attendre un autobus qui n’arrive de toute façon jamais, ils ont décidé d’enregistrer un remix instrumentalo-loufoque du nouveau single de St-Saoul. Le rappeur essayait à cette époque de faire un énième comeback. J’ai toujours été un fan de sa plume lucide et franche, même lorsqu’il s’observait lui-même, et sa façon de chroniquer ses mauvaises habitudes. On a donné beaucoup de crédit à LLA dans ce genre-là, mais St-Saoul l’explorait déjà à l’époque. Il aura été éventuellement rattrapé par la réalité, et c’est bien triste.

Bref.

Comme beaucoup de gens à l’époque de 33MAG, ils nous avaient approché avec une idée (mais pas d’argent): faire des capsules dans l’esprit de la performance de l’abribus, mais avec d’autres rappeurs et «les vendre à des commanditaires». Même si on savait que la deuxième partie du projet n’allait probablement jamais se réaliser, OG a pris en main le projet (il était le mieux placé: il avait déjà monté et réalisé «16 barres» et il gérait «Montréalisme» une émission qui a suivi avec un haut standard de qualité la pire période du rap québécois). J’ai aidé à superviser la patente derrière mon ordi. Séb Landry s’est gelé le cul à attendre des rappeurs en plein hiver. Jules Gosselin a fait de la perche et le mixage sonore. Et on a fini par faire 2 saisons avec les rappeurs qui ont bien voulu nous répondre, apprendre leur verse et se pointer au rendez-vous.

Les Sessions Microfilm ont disparu de l’internet quand Newad a flushé toutes les archives de 33MAG quand ils l’ont acheté. (le contenu est la seule affaire qui valait quelque chose dans cette transaction, ÀMA). Ce n’est pas tout bon. Ça n’a pas nécessairement bien vieilli. Mais par respect pour les artistes, PIF PAF, l’équipe technique et parce que c’est le reflet d’une partie de l’histoire du rap local, elles sont à jamais dans le nuage, à l’abri de décisions douteuses de publicitaires.

Par ici pour la chaîne Youtube “SESSION MICROFILM“, mettant en vedette Filigrann & Jam, Dézuets d’plingrés, Damien, Alaclair Ensemble, Loe Pesci, Farf, Kenlo & Maybe Watson, Milord & Feedback, St-Saoul, Obia Le Chef, Jesuis Gabbo, Krooks, Les Freshmakers  et Mendoza

YouTube Preview Image YouTube Preview Image YouTube Preview Image

TAGS

                  

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*