DWNLD: DJ Lexis – UK Garage Forever

31 Août 2011 / par

Comme quoi, tout est dans l’air du temps, j’avais commencé à écrire ce post quand j’ai vu que la même question était abordée un peu différemment par David Desjardins aujourd’hui dans Voir.

Il y a plusieurs choses desquels on peut s’indigner sur l’état de la musique au Québec: l’asphyxie par des monopoles (Québécor, avec une domination verticale de la télé au Archambault, Astral qui contrôle ce que le Québec écoute à la radio, et Evenko qui programme au moins 70 % de tous les spectacles au Québec), le manque de curiosité et de connaissances de nos journalistes et critiques obsédés par le rock et ses déclinaisons, la difficulté de mettre sur place un organe médiatique qui aurait le double mérite d’être original et rentable, ce qui, ultimement laisse un trou béant pour parler, écouter, découvrir, voir des artistes qui sortent du giron rock/pop.

Par contre, on souligne trop peu souvent qu’il existera toujours une excellente résistance à la tiédeur ambiante: des journalistes, des animateurs, des promoteurs, des mécènes qui s’exercent à trouver la prochaine perle, diffuser ce qui se fait, dans tous les genres et dans tous les pays, et engager des artistes pour le plaisir de la diversité. Un petit groupe d’individus sur qui repose une grosse partie de ce qui fait que Montréal, le poumon culturel du Québec, n’est pas Saskatoon ou Milwaukee.

DJ Lexis est un de ceux qui représente le mieux ces prototypes autonomes de DJ/promoteur/journaliste. Fondateur d’un de mes blogues «de futurs classiques» préférés, il présente de manière intelligente des artistes triés sur le volet souvent des mois avant que leur nom ne soit publiés dans un journal ou un magazine d’ici. Il est aussi DJ et/ou booker pour la plupart des spectacles qui font mon top 5 annuel.

Ce mix dédié aux racines du UK Garage (et le post qui va avec) représente bien l’importance de gens comme Lexis pour une ville. En gros: avant le dubstep, il y a eu toute une évolution de genres et de sons. Et si on doit prêter de l’intérêt au Dubstep, qui est, j’ose le dire, probablement le genre le plus important dans le paysage sonore nord-américain des 3 dernières années, ce genre de point de vue historico-critique est essentiel.

C’est seulement très dommage que ce genre de contribution soit 1) En anglais 2) confinée au travail bénévole d’une seule personne, plutôt qu’endossé par un organe médiatique sensé représenter «l’époque» et l’«actualité»*.

Les guillemets sont un hommage à Julie St-Hilaire.

DWNLD: DJ LEXIS – UK GARAGE FOREVER (1ÈRE PARTIE)

Lexis | Musicismysanctuary.Com on Mixcloud
Liste de pistes

01. Myron – We Can Get Down (Groove Chronicles Remix)
02. Xmen Vs Brandy – Angel
03. Lynden David Hall – Forgive Me (Artful Dodger Dark Dub)
04. Gabrielle – Sunshine (Wookie Dub Mix)
05. Jill Scott – Getting in the way (Mj Cole Remix)
06. Brandy & Monica – The Boy Is Mine (Architechs Remix 2)
07. Wookie – Whats going on
08. Zoom & DBX – Comin Again
09. Groove chronicles – Black puppet
10. DND – Diamond Rings (No MC Mix)
11. Dem 2 – Destiny
12. Colours – Hold on (SE22 Mix)
13. Brandy vs El-B – ELBRANDY
14. Chris Mac – Dubplaye Style
15. Masterstepz – Melody (Original Edit)
16. Angel Farringdon – ?
17. Antonio – Hyperfunk
18. El B feat Juiceman – Digital
19. Shelflife – Get Dirty
20. Dub War – Murderer Style
21. Horsepower Productions – Vigilante
22. ES Dubs – Urban Myth Instrumental
23. The Henchmen – Funktion
24. Sticky – Blim
25. Ms Dynamite – Ramp
26. Zed Bias – Ring the Alarm (Instrumental mix)
27. Trick or Treat – The Exodus
28. Ghost – The Club
29. Delboy – ?
30. Colonel Reefa – Got Me Going
31. Deekline – Crimestoppers
32. Wiley – Flat Derek
33. Tim Wright – Novamute
34. Jammin – Kinda funky (Wookie remix)
35. Groove Chronicles – Stone Cold

Un Commentaire

  1. jfdumais says:

    nice post hommage a Julie St-Hilaire.

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*