DWNLD: VNCE – 001

3 Mars 2012 / par

Les piu piu producers sont en phase hyper-productive, avec des compilations de beats qui frappent bandcamp presque à chaque semaine. Des quelques tapes vers  lesquelles on dirigeait les gens qui cherchaient à déflorer leur iPod, on est passé à plusieurs collectifs qui ont chacun leur approche esthétique, et chacune leur compilation incontournable. C’est un très bon temps pour être à Montréal, pas de doute.

De Tout’eux, j’ai un petit faible pour la bande de dead.obies, de leur logo-jacking des Raiders, de leur beat-jacking de A$AP. VNCE, derrière les trames sonores du groupe, n’a pas le charisme explosif d’autres producteurs. Taciturne, réservé, effacé derrière son laptop pendant les Art Beat, il est plus près de l’image que le beatmaker a longtemps eu dans le milieu, hum, «démonstratif», du rap.

De fait, ses productions reflètent son tempérament. Plus doucereuses et moins contrastées que les signatures d’autres collègues d’Art Beat, VNCE est peut-être celui qui se rapprochent le plus des univers aquatico-dramatiques des Balam Acab, Shlomo, Holy Other, oOooOO, etc. Avec quand même une bonne touche de nostalgisme (fantasmé, puisqu’il ne l’a pas vécu) pour le rap des années ’90.

Malgré toutes les bonnes choses que je pourrais dire à propos de ce 001, je dois quand même avouer que ce qui vole la vedette, c’est l’ajout de JAM sur «Dans l’bus», dans lequel il prend un instantané du rap montréalais contemporain en y énumérant ses principaux acteurs de manière créative.

 

TAGS

                           

2 Commentaires

  1. TommyKruise says:

    Ce truc est vraiment dope, j’avais vraiment feelé sa performance à Artbeat 3, le gars est un salaud sur les beats. J’ai cru voir le word sur ICQ et Caramail en même temps que sa mpc2000 était morte et je voulais écrire ce commentaire pour prendre une minute de silence pour un autre mpc mort. It’s always hard to see one of those babies go to another world ! Shouts out à Dead Obies

  2. Aïsha says:

    DEAD OBIES !

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*