Entrevue: Shlohmo à Il Motore (MTL)

3 Novembre 2011 / par

Shlohmo (LA) du collectif WEDIDIT était de passage à Montréal la semaine dernière avec Star Slinger. Dans les quatre premières tounes, il a mis des remixs de Soulja Boy, Gucci Mane et J.Cole. C’était clair que ça allait être quelque chose. Après une heure d’alternance entre des poids lourds de BURIAL, des claps infernaux, un acapella de Hard in the paint coulé sur une berceuse numérique, des lipsynchs sur du Lil’ B, j’avais la certitude d’avoir vu un des meilleurs set de l’année à Montréal.

Et Shlohmo avait même pas l’air si content de sa performance.

Dans l’entrevue, il parle de sa vision de Montréal, où les gens sont sympathiques, mais gardent leur côté «french cool» (fouille-moi ce qu’il veut dire), du plaisir d’oeuvrer dans un genre qui se qualifie par sa nature expérimentale, de la scène montréalaise de beats (Jacques Green, Lunice, Kenlo, Ango)  et de la nature surréaliste de faire le tour du monde à 21 ans avec des beats bizarres gossés dans sa chambre. Ah oui, il explique aussi sa vision pour le vidéoclip plutôt obscur de Trapped in a burning house (ci-bas).

Crédits:

DOP/Réalisation: Xavier Lévesque
Montage: Aïsha C. Vertus

TAGS

                                          

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*