Hugo TSR, roi du faux plan-séquence assumé (#rattrapage2013)

8 Janvier 2014 / par

Un bon clip, ça fait encore des miracles. Imaginez que je vous pitche Hugo TSR, une couleuvre du 18e, fâchée, qui a tout pour être le pendant français de Manu Militari, qui gesticule comme un signeur sud-africain paranoïaque et qui a des morceaux qui s’appelle genre «Coma artificiel» et «Cendrier plein, stylo vide». C’est quoi les chances que vous fermeiz l’onglet et un-frendiez ce blogue? Pas de gêne, je ferais pareil.

Mais. Mais. Mais.

Cette utilisation créative du plan-séquence coupé volontairement, le beau grain du noir et blanc qui évoque les aventures de Saïd, Vince et Hubert et le je-me’en-foutisme/on casse tout de ce système pourri accroche l’oeil et l’esprit.

Et en plus, même si on ne pourrait imaginer une meilleure tête de Turc pour se moquer des membres de la Coalition internationale des conservateurs du rap, je n’ai plus réprimer quelques frissons et sourires à certaines de ses barres. Sa ligne sur le policier confus qui promène son chien est particulièrement bien appuyée.

Trouvez le reste de la revue rap de 2013 chez l’ABCDR du Son, la meilleure revue de l’année 2013, à mon humble avis. Je dis ça sans arrière-pensées: que ça ne donne pas l’idée à quelqu’un de monter des tops à propos des tops SVP. #métatop

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*