Iglooteries: Nostalgie et mixs semi-précieux de Diplo

26 Janvier 2012 / par


crédit GIF à Funky Falz.

Je commence à être assez vieux pour dire que j’ai vu des affaires semi-rares. Genre des Diplodocus. C’était le concept des projections pendant le set d’un DJ qui venait tout juste de sortir un disque sur Ninja Tunes, et qui jouait un jeudi de novembre en 2004 2007  dans une salle sur St-Laurent qui s’appelait à l’époque le Main Hall (et qui s’appelle pu rien aujourd’hui).

Le petit Philadephien a été une expérience marquante dans ma jeune vie de nightlife «de risque» (sortir dans des endroits louches, que tu trouves en spottant le motton de personnes devant la porte, et où joue des affaires que personne qui lit le Voir connaît). Depuis, j’ai bien dû revoir Diplo 5 ou 6 fois, perché à la Sala Rossa, en tournée avec sa mascotte de pizza géante, avec Major Lazer, au Piknic Osheaga, à SXSW, etc. Et, contrairement à bien d’autres DJ que je suis depuis cette époque, il n’a jamais déçu (pas comme A-Track, mettons) et est resté fidèle à son ton, tout en renouvelant constamment son approche. C’est pas mal la seule personne que je peux imaginer capable de faire danser n’importe quel crowd, composé de n’importe qui, et où tout le monde repartira fondamentalement heureux, sans avoir eu besoin de rationaliser les raisons de leur bonheur.

Pour marquer sa visite ce soir ans l‘enceinte du Vieux-Port, 10kilos vous propose 2 mixs un peu difficile à trouver, qui remonte à

A) Au premier show de Diplo dont je parlais plus tôt, on distribuait un promo mix aux 100 premières personnes. Je pense qu’il y a eu 80 personnes en tout, donc tout le monde est reparti avec un mini-CD, une des pires inventions du 21e siècle.

B) Un mix pré-Hollertronix, l’étiquette/mouvement qui a précédé la fondation de l’incontournable label Mad Decent, runné par Diplo.

Si vous n’avez pas le coeur à la nostalgie, on vous met un set très récent, réalisé pour Sirius XM par the man himself.

TAGS

                                    

3 Commentaires

  1. jfdumais says:

    Je possède tout les vyniles de la collection Hollertronix, même le 1 et le 1.5 et meme un vieux white label bizarre avec une étampe de dinosaure dessus.

    COOL STORY BRO.

  2. Guindon says:

    T’es sûr que c’est 2007?

    Si on parle du show avec le poster de la fille à moitié à poil, orange et vert. C’est plutôt 2004…

    Ceci dit, merci pour les mix.

    Mad shout out à mon boy Low Budget, l’autre moitié d’Hollertronix…

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*