JackBoy, l’oiseau de la mort de Montréal-Nord (profil)

2 Décembre 2013 / par

Un des paradoxes du «village globalisé» par internet, c’est qu’on n’a pas réglé le vieux problème des canaux de communication monopolisés de manière disproportionnée par une section de la micro-ville. Ça donne de drôles de situations, où il est beaucoup plus facile de tout connaître de l’activité rapalistique d’un quartier de Chicago ou d’Atlanta, alors que l’actualité musicale des blocs des quartiers est, nord et ouest de Montréal est difficilement accessible.

Ça devrait faire partie de la job d’un blogue comme le nôtre, mais on en échappe des fois. S/O à l’oeil expert de Tommy Kruise, qui m’a aiguillé sur Jackboy (@respect_lejack), qui nous provient des blocs de Montréal-Nord. Son charisme impressionnant et sa stature dominante de mâle alpha asseoient aisément son persona de goon. Il utilise simplement les mots (son style préféré: les multis miroirs/différents sens d’un même mot sur plusieurs barres), ce qui donne une pesanteur et une efficacité à ses punch lines. Watch out Denis Coderre, l’oiseau de la mort guette.

La sortie de «Respecte le Jack vol.1», annoncée depuis la mi-juillet, est toujours en suspens. On va aller aux sources et essayer de découvrir si ça va exister un jour ou non. Stay toune.


Kay Bandz, un des collaborateurs proches de Jack, a une collaboration avec Lil’ Herb, une figure notoire dans la scène de chiraq. Les ad lib de Herb en fond sonore sont très nice.

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*