Jeudi Juke: Addison Groove [UK] @ Booty Bakery

26 Avril 2012 / par

Antony Williams, britannique par naissance, est devenu Headhunter par le baptême de la basse. Commençant son éveil en 2005, il a été parmi les premiers au monde à voir l’émergence d’une variation plus «profonde» en basse, en rythme, en ambiance, du 2-step, qui allait éventuellement éclore en un genre à part entière. Headhunter, deviendra un des noms les plus connus dans le monde du UK dubstep, au même titre que les Skream, Benga, etc.

Par le temps que le dubstep se transforme en créature monstrueuse dont Skrillex et Slipknot auraient été les enfanteurs (loooooooooooooooooooooooooooolz), Williams avait abandonné son surnom de chasseur de tête pour celui de Addison Groove. A.G. sera un résidant spirituel de la scène juke de Chicago, une scène régionale électronique méconnue si on la compare à d’autres, mais qui a sa propre culture, histoires, légendes.

Bref, Addison est rapidement devenu un poids lourd du juke. An Englishman in Chicago, aurait chanté Sting, dans un remix fantasmé. Ça lui a permis d’agrandir son cercle d’amis, et de faire exister des collabos comme celle avec Spank Rock:

C’est tiré du premier album d’A.G. sorti le 30 mars dernier et qui s’appelle Transistor Groove. Et c’est pour promouvoir cet album qu’il sera ce soir au Blue Dog, invité à Booty Bakery, ma soirée préférée à Montréal depuis 29 semaines. Bonus bonus, Doc Danneka, producteur/DJ de Wales sera aussi là. Jeune loup de la nouvelle house british, plus penchée vers la bass music et la techno.

Ce podcast pour XLR8 devrait mieux illustrer ce que je veux dire.

Sur ce, juke away…

TAGS

                              

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*