La nouvelle basse de Montréal emménage chez En cachette pour l’été

16 Avril 2014 / par

Je pense qu’il est dorénavant inévitable de regarder la scène de «faiseurs de battements» montréalais au-delà du spectre du piu piu. Si le #piupiu continue d’occuper une place importante dans l’imaginaire artistique de la ville, force est d’avouer que ses identités, comme les endroits où on peut l’entendre vivre, se sont démultipliés.

La plus récente des initiatives s’appelle Nouvelles basses, une soirée hebdomadaire pilotée par Yes McCan (Dead Obies) chez En Cachette. Son objectif: offrir un endroit où on pourra entendre ce qui se passe dans la tête des beatmakers locaux. Le format DJ set permet d’entendre les créations des invités, tout en explorant leur écosystème sonique dans un format «club», ce qui répond à un besoin absolument non-comblé autrement.

Les deux premiers à se coltailler au défi demain, le 17 avril: Shawcoop et Bathio.

Le premier est un affilié Xtreme Centre, le crew de PAPA, qui oeuvre dans un spectre futuristico-rétro, qui offre une hypothèse sur l’état de la musique si Rick James avait eu 20 ans en 2006.

Bathio vous a déjà été présenté à quelques reprises ici, et il nous avait lâché un impeccable hybride entre house et rap l’an dernier au Piknic électronik de 10kilos. Il a depuis développé son art, et ce nouveau mix préparé spécialement pour la soirée de demain est des plus surprenants. Bonne chance de voir la toune de Joke arriver (spoiler alert).

Tous les jeudi à partir de demain à En cachette, 1765 Ontario aka la place en bas des marches juste après le bar de danseuses.
4$ par tête, parce  qu’il le faut bien.

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*