Politique-Beef: Pusha-T (GOOD) VS Lil Wayne (YMCMB)

30 Mai 2012 / par

Un nouveau chapitre dans la rivalité entre GOOD Music (Kanye West et al.) et YMCMB (Lil’ Wayne et al.). Même si tout ce monde était ami à une certaine époque (Swagga like us, Forever, Best I ever had, Barry Bonds, etc.), les relations se sont rapidement refroidies…

Si je me souviens bien, la première attaque publique est venue de Jay-Z, dans son Death of Auto-Tune (DOA), critiquant la prétendue double-face de Lil Wayne, une street, l’autre tendre et grand public :

I might send this to the mixtape Weezy

Il y a aussi eu tout l’épisode «Baby Money», qui est parti après que Baby, boss de YMCMB et père adoptif de Wayne, ait dit dans Forbes que Lil’ Wayne était un meilleur rappeur et qu’il avait plus d’argent que Jay-Z, ce à quoi Jay-Z a répondu dans H*A*M:

Really, you got baby money. Keep it real with n-ggas, N-ggas ain’t got my lady money

Lil’ Wayne n’a pas réagi sur le moment, mais vous en vous doutez, il n’allait pas dropper le steak. Ça a donné cette ligne très violente où il parle de Beyoncé, alors enceinte:

Talkin’ bout Baby money, I got ya baby money, Kidnap yo bitch, get that how much you love yo lady money, I know you fake niggaa, press yo breaks nigga…

On va passer outre le beef très malaisant entre le vieux mononcle Common, qui s’attaquait à Drake en le traitant de «mou», alors que le rappeur de Chicago a pas mal bâti sa carrière en se présentant comme le bon gars ultime. Évidemment, les deux hommes avaient des albums qui venaient de sortir. Ça n’a pas aidé l’écurie GOOD que Take Care soit 200 fois supérieur à l’affaire plate de Common que tout le monde a déjà oublié.

Puis, il y a quelques jours, Pusha-T, dont l’étoile a pas mal pâli depuis que son frère est parti dans sa tête et le monde astral, sortait Exodus 23:1, un passage de la Bible qui se lit ainsi:

Tu ne sèmeras point de faux bruit; ne prête point la main au méchant pour être faux témoin.

Il s’en prend encore à Drake, dont visiblement le style et le succès irritent GOOD Music. Peut-être que Kanye West n’a pas encore digéré que le Torontois ait choisi YMCMB pour sortir ses disques, une décision qui a dû est partiellement motivée par l’échec monumental du très poche clip pour Best I ever had, réalisé par Yeezy.

Les lignes qui auraient déclenché la colère de Tunechi:

“Contract all fucked up / I guess that means you all f–ked up / You signed to one n—-, that’s signed to another n—-, that’s signed to three n—-s.”

“Now that’s bad luck / Damn that sh-t even the odds now / You better off selling this hard now / You call it living out your dreams / You can’t fly without your wings.”

Ici, Pusha fait référence à Drake, signé sur le label de Lil Wayne, qui est lui-même propriété de Cash Money, propriété de Slim, Baby et du label Universal).

À noter aussi, le diss destiné à  Young Chop, le créateur de «I don’t like», qui n’a pas aimé le remix de Good Music de sa chanson…

You can keep your beats, n—a / We’d much rather share your b—h, n—a

Ce à quoi le boss de Young Money a répondu, outre son tweet fâché où il encourageait la fornication avec Pusha-T et tous ceux qui l’aiment:

Pas beaucoup de subtilités, ni de menaces cachées. Les noms sont nommés.

Qui sait où tout ça va aller: Pusha et Wayne sont tous les deux en perte de vitesse, et ils ont bien besoin de la visibilité, de l’attention et du soutien massif de leurs fans que ce genre de rixe survitamine. Pour l’instant, Pusha est en avant: sa chanson est meilleure (gros sample de What’s beef, de Biggie, feat. avec The Dream, mon préféré), son clip est très thug, tandis que la réponse de Wayne est un peu convenue.

Ronde 3 SVP!

TAGS

                              

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*