Profil: Antwon

27 Août 2012 / par

Sortant de San Jose, Antwon est naturellement associé aux jeunes princes de la baie de San Francisco étendue. Pas très nuageux (Main Attrakionz), ni post-hyphy (HD, DJ Fresh), ni #basé (Lil’ B), le baryton semble avoir été décongelé récemment d’une cryogénie survenue au début des années 2000, l’âge d’or de la déconstruction des limites soniques du rap.

End of earth, sa plus récente mixtape, dégage une étrange impression de déjà vu, sans puer le nostalgisme. Et ce n’est pas seulement à cause du premier single, ci-haut, produit par le pourtant très 2012 PicturePlane et de son vidéo, calquant parfaitement le zeitgeist vidéalistique d’il y a 20 ans.

Les 12 derniers mois semblent l’avoir amené sur des chemins tortueux, car Fantasy Beds Mixtape (septembre 2011), sans être un co-sign de DJ Holiday, se tenait pas mal plus près de ce que les tympans ont l’habitude de faire vibrer aux osselets. Exemple: c’est, à ma connaissance, le seul autre MC a avoir posé sur une chanson de SALEM, hormis notre propre GABBO.

C’était sur Fantasy Beds qu’on retrouvait ce qui est encore un des meilleurs travail de montage/colo vu depuis un petit bout de temps, l’excellent morceau Helicopters. Brandon Tauszik, collaborateur de Mishka, Chippy Non Stop, Main Attrakionz, a savamment intercalé des extraits de buvage de forty et du film Bullit, à ce jour un des plus grands accomplissements de l”homme motorisé. #RapGameRyanGosling.

Inspiré par Spin

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*