Rap dans le Midwest: rapport depuis la terre du Milieu (clip)

25 Août 2014 / par

Malley est capable d’arrêter l’expansion continuelle des tabs avec une seule photo de sa cicatrice abdominale: C’est à lui que les Blancs pensent quand ils s’instagram avec des double-cups devant un Cadillac Escalade. Dans le monde de la WWE, il ferait invariablement partie du A-Show. Quand son étoile solo pâlirait, je le combinerais éventuellement avec Stitches, pour composer l’équipe de super-méchants ultime. Mais on n’en est pas encore là: Cleveland n’est pas la rampe de lancement rêvée, et il vrai, Malley vient tout juste de sortir sa première tape, intitulée «Ski Mask Malley vol. 1», et qui s’ouvre avec un morceau intitulé «Ski Mask Malley».

Nul doute, le bonhomme a un sens aiguisé des techniques de branding contemporaines.

***

YouTube Preview Image

On a dépassé le milieu de l’année, et je crois qu’il est désormais réaliste de dire que l’album de Stu Husltah et Lil Juu figurera parmi les plus importants de l’année. Depuis, Stu a sorti «Unfathered 5» en solo, nettement moins inspiré. Ce clip, tout comme son twitter, sont une dose de réalisme constant sur la réalité d’un struggle rapper qui essaie de monter, sans tomber dans les pièges plantés par la vie.

***

YouTube Preview Image

L’un est né à Pittsburgh, CA, l’autre à Philadelphie, PA. Ils sortiront le 16 septembre Highway Robbery (ps: les invités font rêver) un deuxième album collaboratif depuis «Write my wrongs» (2013). Ce projet concrétisera une fois de plus l’étrange alliance musicale qui existe entre le Midwest américain et la côte Ouest. Pour des raisons de promo, ils ont sorti des boulamites ce «Cherry Pie», qui figurait sur la mixtape annonçant «Write my wrongs», avec Gangsta Gibbs et Jynx, dont le refrain ragga se conjugue idéalement avec une bouteille fraîche et un coucher de soleil au-dessus de votre ville de prédilection.

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*