2012: Le meilleur du rap PPLB aka NSFW

2 Janvier 2013 / par

10KILOS.US, c’est surtout du rap pis des filles déshabillées (S/O à Tommy K. pour celle-là).

Considère ce post comme le Reese ultime alors. Sans aucun ordre particulier (à dans l’ordre dans lequel il me sont venus).

***

Alchemist avec Schoolboy Q et Danny Brown – Flight Confirmation

Jason Goldwatch est mon réalisateur de l’année je pense. Je pense qu’il s’entendrait bien avec Baz.

Berner feat Juicy J & Problem – Certified Freak

Si le clip de Bandz a make her dance avait pu être un peu comme ça…

T.Shirt – Pussy

Un de mes rappeurs sous-médiatisé préféré. Son clip où il reprend Beirut, c’est sick. Et c’est le seul rappeur à avoir ré-utilisé l’incroyable album de Purity Ring.

ESHAM – Bath Salts

On parle pas assez de ESHAM ici, et mon coeur de Juggalo aime pas ça. WOOT WOOT!

https://vimeo.com/45040954

Mr Muthafuckin Exquire – Position of passion

Contrairement à T.Shirt, Exquire a été un peu le feu d’artifice que j’attendais en 2012 et qui a finalement juste été un petit «Pop» blanc plate. Mais du «ratchet pool», je suis down.

Para One – When the night

J’avais pas vu passer ce vidéo, mais ça rend hommage à mon époque préférée des pubs de lignes érotiques.

 

Brian McKnight – Youporn Anthem

Je veux dire: le plus gros tube de porn qui se met au rap. T’as fail ton top si t’as pas inclus ce vidéo-là.

Scène de Tyga Rack City XXX

Il s’est pas mal calmé en 2012, le prince du ratchet rap. Je ne sais pas où il s’en va, parce que la voie «rappeur/pornstar» n’a jamais été très lumineuse.

 

Killer Mike – Big beast

Neuf minutes de chaos de toutes les bonnes choses. Meilleur clip de 2012 pour moi.

Isaiah Toothtaker – Burn it down

Je ne pense pas que ça soit de la fausse modestie de dire qu’on a contribué de manière notable au RAP x NSFW cette année.

Alexander Spit – A breathtaking trip

Personne n’en a parlé (même pas nous). Pourtant faire du mush, conduire des décapotables et boire du whiskey dans le désert, y’a pas de raisons qu’on aime pas ça. La deuxième entrée de Jason Goldwatch dans ce top.

*World Star c’est vraiment n’importe quoi. Désolé pour l’espèce de gros trou blanc.

TAGS

                     

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*