Scrap ton mixage et tourne un clip à 5$, c’pas grave, un hit c’est un hit (clip)

2 Avril 2015 / par
YouTube Preview Image

Je dois dire que j’ai été conquis dès le «reel» du réalisateur. La machine à compter du cash demeure une des inventions fascinantes qui ne pourrait pas mieux décrire l’essence du capitalisme: une gogosse (faite en Chine) destinée à l’homme qui n’a pas de temps à consacrer à autre chose que l’accumulation de richesse. Même compter et prendre la mesure du produit de ses efforts est vu comme une activité parasitaire à la vraie nature de l’Homo Capitalus.

Mais ce qui retient surtout l’attention dès les premières boucles du refrain, c’est l’atypisme du mixage. J’ai écouté attentivement, et je crois qu’aucune des voix n’est au même niveau sonore. La culmination du chaos est probablement à 2min22, pendant le verse du gars avec le Gilligan, qui commence à chuchoter en écho sans aucun contexte.

Cette dysharmonie fonctionne étrangement par contre, challengeant constamment l’oreille de l’auditeur. Getostar et la KNO Mob sont des génies si leur mixage discordant était une stratégie pour sortir du lot. Mais sinon c’est la preuve qu’un hit, c’est un hit, nonobstant les conditions d’écoutes ou d’enregistrement.

via Thizzler

TAGS

      

Un Commentaire

  1. V.Ru says:

    Mais c’est excellent cette merde.

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*