TLCHRGMNT: Ty Dolla $ign – Beach House

4 Avril 2013 / par

À coller l’actualité, on en manque nécessairement. C’est pour ça qu’il n’y a rien de plus essentiel qu’un large filet d’oreilles pour attraper ce qu’une paire ne pourrait absolument pas assimiler en une vie.

Ce sont les parents de Léopold qui ont insisté sur TY. Probablement que les profs du primaire vont trouver ça bizarre qu’il cite plus souvent du Lil’ Wayne que du Carmen Campagne, ou qu’il diss son prof de solfège parce qu’il n’est pas capable de brancher un MPC, mais ça va en faire le kid le plus cool de l’école. Des fois, je me demande où je serais aujourd’hui si je n’avais pas grandi dans une maison où le disque le plus sulfureux était Breakfast in America de Supertramp.

Mais je m’éloigne.

Donc oui, Ty Dolla $ign. Il s’est ramassé dans toute la moutarde du ratchet rap un peu par association. Il a donné à YG en 2009 Toot it & Boot it, qu’il a composé et dont il a écrit le refrain, et qui s’est avéré un des plus gros hits du rappeur nouvellement signé sur Def Jam. Le résultat final est aujourd’hui grandement daté et franchement ordinaire si consommé ailleurs que sur le bord d’un plan d’eau ensoleillé, mais il a permis à TY de se faire valoir auprès d’A&R, notamment ceux d’Atlantic, chez qui il a signé et sortit Beach House, en octobre dernier.

Un tour rapide de Beach House montre un producteur aux influences et intérêts étendus. À David Drake, il avouait avoir eu de la difficulté à se vendre parce ce qu’il produit autant de la house, que de la pop et de l’«urbain» (aka musique de noirs américains). La genèse de «Cabana» est l’exemple parfait de ce mélange des goûts et inspirations:

My Cabana,’ that was just like…one day I was just chilling and I made the beat. I sampled this song from a dude named Zedd, he’s like a house producer. I listen to a lot of house music. I sampled the drop on a song called ‘Break’n A Sweat,’ where he had also sampled Skrillex and The Doors. I took it and I slowed it way down, added some swag-ass drums to it, and then for some reason I just heard in my head the Mint Condition [“Breakin’ My Heart (Pretty Brown Eyes)”] horns. So I took those and chopped them up and then tuned them to the other sample and it just ended up working out.

TY monte ses chansons instinctivement à partir d’un mot, d’une phrase ou d’un beat pré-produit, en écoutant son âme et son sentiment, un excellent signe de qualité pour les fans de de r ‘n b radical.

Après deux ou trois écoutes, il devient assez évident que l’artiste est assez polyvalent, talentueux et connecté pour marquer son époque, par sa voix, ses doigts ou sa plume.

TLCHRGMNT: Ty Dolla $ign – Beach House

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*