Tout le monde aime A Wax, le baseball et les pirates (tlchrgmnt)

17 Janvier 2015 / par
Je ne sais pas comment il est possible que je ne sois pas enthousiaste à propos d’un artiste qui sait mélanger dans une chanson trois des choses que j’aime le plus au monde: le rap, le baseball et les pirates.
YouTube Preview Image
«Everybody Loves Me 2», suite de l’introduction parue il y a une cinquantaine de mois, profite de la vélocité de la comète «Pullin’ strings», qui relatait d’une manière toute personnelle (et sans misérabilisme) une histoire (parmi des centaines de milliers) de ceux qui sont tombés avant d’atteindre le sommet de la pyramide.
Peut-être pour faire changement du projet précédent; peut-être parce que le format de la mixtape gratuite conditionne un rap mythomane et agressif, mais toujours est-il que «ELM 2» montre un rappeur plus menaçant, se cognant la poitrine pour intimider l’Autre. Bien qu’il n’y soit pas plus mauvais qu’un autre, ce ne sont pas les meilleurs morceaux. On n’est pas là pour ça.
Il donne aussi beaucoup de places aux invités, alors que «Pullin’ Strings» n’en comptait aucun. Ils sont souvent en charge du refrain, ce qui est dommage, parce qu’A Wax a un sens particulièrement bien développé pour ces mélodies. «Crocodile Dundee» (un peu à la manière de Jetsons) détourne avec ludisme un artefact de la culture populaire pour se raconter, mais Frenchie ne rajoute rien. À l’inverse, j’aime bien la contribution de E Bang sur «Rain». Mais la pièce de résistance est évidemment Too $hort, qui revêt pour une énième fois son costume de pimp, qui ne s’élime pas malgré les années.
Reste donc une poignée de morceaux où A Wax est face à lui-même. «Gave Up» et «Over qualified» peuvent très bien être des restants de «Pullin’ Strings» tant ils sont dans l’esprit, et on est content qu’ils voient le jour. «Dab Habit» sort également du lot, grâce à un choix de sample qui collerait à un morceau de UKG. Quant à elle, «Neva Been» récompense l’auditeur patient: dans un numéro étourdissant, Wax cloue avec dextérité et énergie une énumération des choses qu’il ne fera jamais, sans manquer une ligne.
Il ne mentionne pas «décevoir son auditoire», mais il aurait pu.

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*