Wasiu, le Monde avant Montréal (profil)

2 Mars 2015 / par
YouTube Preview Image

Wasiu ne prend pas les chemins faciles. Il vient lui-même d’un parcours peu fréquenté. Né au Québec d’un père nigérien et d’une mère haïtienne, son enfance a été divisée en trinôme identitaire: l’héritage musulman de son père, le protestantisme maternel et la laïcité du Québec; l’anglais du père, le créole de la mère, le créole de la cour d’école; les racines africaines, les traditions caribéennes, la culture «de souche» d’une province mal pris dans une confédération bancale. Et il a décidé que le rap ferait partie du processus de réconciliation et d’appropriation de ses identités.

C’est un pari audacieux quand on connait l’écosystème du rap contemporain, une économie qui carbure aux artistes capables de générer des taux de croissance explosifs et des retours sur investissement à hyper-court terme. Appelle ça la «startupisation» du rap. Le plus grand le marché, le plus grand les potentiels bénéfices.

Parler de sujets plus lourds, genre le racisme ordinaire, la diabolisation médiatique du Noir (à laquelle le rap participe également ceci dit), la javellisation de la culture afro-américaine, dans une format tassé serré et sans refrain sont généralement suffisants pour confiner aux «open mics», panels sur «le vrai» hip hop et autres conférences de centres communautaires sur le pouvoir tentaculaire des francs-maçons.

Mais malgré ces choix périlleux, Wasiu, s’en sort très bien. Son compte soundcloud n’a pas 20 jours et déjà il y figure des producteurs aux profils très intéressants, comme Kaytranada, Nez & Rio (derrière le «Man of the year» de Schoolboy Q) et Hesk & Paveun, qui proviennent du monde du footwork. Et si vous googlez un peu, une liste d’artistes qui ont supposément des verses sur son éventuel album ne laisse planer aucun doute: Wasiu vise les grosses ligues.

Surtout, il est entouré d’une équipe solide, qui ne laisse rien au hasard et qui ne se font pas d’illusion sur  la première embûche qui guette le rimeur Anglophone du Québec: faire sortir son nom au plus vite hors de la province.

TAGS

               

LAISSE UN MESSAGE

Votre adresse courriel n'est jamais publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*